Meilleur Accord

Consultation de 30 minutes offerte
Accueil » Cession » Les étapes fondamentales pour optimiser sa cession

Les étapes fondamentales pour optimiser sa cession

Pour optimiser la cession de son entreprise, anticipation et bon « timing » sont les clés de la réussite. Bien qu’une opération de cession de société se doit d’être considérée au long court, il est nécessaire de bien l’organiser afin que celle-ci ne soit affectée d’aucun retard. Meilleur-Accord vous accompagne lors de la préparation des différentes étapes conduisant à la mise en vente de votre entreprise.

etapes optimisation cession entreprise

1 – La préparation

Il s’agit d’une tâche à long terme qui doit répondre aux deux objectifs prioritaires du cédant :

  • Obtenir le meilleur prix de cession.
  • Trouver le meilleur acquéreur. 

Meilleur-Accord vous accompagne tout au long de la phase de vente de votre société afin d’assurer une opération fluide et sécurisée. Cela passera notamment par la réalisation de différents audits afin d’aboutir à une correction et/ou une amélioration des points bloquants qui auront été détectés.

Cette préparation en amont, réalisée grâce à l’appui des experts Meilleur-Accord, permettra à l’opération de cession de se dérouler de façon optimale.

2- Optimisation des capacités de l’Entreprise

Lors d’une opération d’acquisition, les préoccupations des candidats acquéreurs ont bien souvent un point commun : la recherche de potentiel.

Le travail de préparation réalisé en amont par vos soins, avec l’accompagnement de Meilleur-Accord, permettra de présenter aux candidats acquéreurs tout le potentiel de votre société.

Cela pourra notamment passer par la présentation de brevets en cours de dépôt, d’une planification à long terme de la R&D ou encore d’opportunités identifiées sur des marchés émergents.

Bien entendu, il est important de ne pas déstabiliser les opérations en cours. L’annonce de la mise en vente de la société doit être expliquée et argumentée auprès des collaborateurs afin de leur présenter des perspectives rassurantes, sans quoi la société pourrait faire face à un important taux d’attrition.

Les fournisseurs et autres prestataires opérant régulièrement avec l’entreprise dont la cession est envisagée devront aussi se voir présenter un plan de continuité afin d’assurer la bonne continuité des relations commerciales.

Sans-titre-86.svg

3 – Devancer l’aspect patrimonial de la cession

Pour un cédant, il est essentiel de mettre en place une procédure de contrôle de la comptabilité et de la gestion de l’entreprise sur ses conditions familiales, patrimoniales et successorales. Les notaires et avocats seront disponibles afin de prendre de l’avance sur ces sujets grâce à leurs analyses et conseils sur les rectifications à faire.

Dans le cadre d’une transmission familiale, la disposition patrimoniale du dirigeant est essentielle. Il est fortement conseillé de procéder aux montages juridiques adéquats au cédant, selon le droit fiscal français, car certaines solutions peuvent générer une importante réduction d’imposition.

En complément des montages juridiques mentionnés ci-dessus, d’autres actions peuvent être entreprises. En effet, après la mise en place de la cession d’une entreprise, le cédant obtient une importante somme d’argent et afin d’optimiser sa fiscalité relative à la cession, il peut mettre en place le réemploi du produit de cession, des outils d’apport-cession et de donation avant la cession, etc. 

CONSULTATION GRATUITE DE 30 MINUTES OFFERTES

4 – Mettre au point la fiscalité des bénéfices de la vente de l’entreprise

Après la mise en place de la cession d’une entreprise, le cédant obtient une importante somme d’argent et afin d’optimiser sa fiscalité relative à la cession, il peut mettre en place le réemploi du produit de cession, des outils d’apport-cession et de donation avant la cession, etc. Cela montre qu’il est primordial de devancer les nombreux éléments fiscaux en les analysant.

5 – Faut-il mettre de côté les propriétés immobilières de l’entreprise ?

Dans les cas où l’entreprise possède des biens immobiliers, des murs ou des terrains, de nombreux experts en transmission recommandent de l’isoler de la vente principale de l’activité.

Il faut savoir que dans certains cas, la vente d’un immeuble peut impacter significativement les multiples sur lesquels reposent le calcul de valorisation de l’entreprise.

Pour contourner cet effet, des solutions existent, l’une d’entre elles consiste à transférer la propriété de l’immeuble à une filiale, créant ainsi un lien locatif entre les deux. Autre possibilité, si le cédant peut conserver le bien, cela lui procurera des revenus locatifs lors de sa retraite.

Parlez-nous de votre projet

N’hésitez pas à prendre contact avec nous ! Remplissez ce formulaire et un de nos conseillers, vous répondrons sous 24 heures.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres articles

Article

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Article

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Article

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.