Meilleur Accord

Consultation de 30 minutes offerte
Accueil » Acquisition » Pourquoi votre conseil financier doit superviser l’ensemble des audits ?

Pourquoi votre conseil financier doit superviser l’ensemble des audits ?

L’audit d’acquisition, dit «due diligence» est un moment clé de votre projet d’acquisition d’entreprise. Pour plus d’information sur ce qu’est l’audit d’acquisition, cliquez ici.

Sans titre (38)

Pourquoi vous faire accompagner pour superviser l’ensemble des audits ?

Selon la taille de l’entreprise et les risques auxquels elles sont exposées, vous devriez faire appel à plusieurs conseillers, spécialistes dans leur domaine respectif : avocats, experts financiers, experts immobiliers… Superviser toutes les parties prenantes demande du temps, de l’énergie, mais surtout une véritable expertise.

Seul, vous devrez gérer vous-même le flux d’information remontant de tous les audits puis les agréger dans le contexte des négociations globales. Les audits qui ne sont pas correctement compris, retranscrits et mobilisés, dans le cadre des négociations voient leur utilité fortement dégradée.

CONSULTATION GRATUITE DE 30 MINUTES OFFERTES

Pourquoi votre conseiller financier ?

Votre conseiller financier, qui généralement vous accompagne dans la négociation et s’occupe également de l’audit stratégique et organisationnel, est naturellement le mieux placé pour superviser vos audits pour différentes raisons explicitées ci-après.

Premièrement, le conseil financier par son étude approfondie du business plan, de la stratégie et des états financiers dispose d’une vision globale sur les risques inhérents à l’entreprise. À titre de comparaison, les cabinets d’avocats n’ont qu’une vision limitée de l’activité de l’entreprise perçue uniquement par le spectre juridique relatif à l’audit réalisé : propriété intellectuelle uniquement, social uniquement, fiscalité uniquement… C’est donc le conseiller financier qui va pouvoir répondre à des problématiques globales et transverses sur vos sujets d’acquisitions et orienter les autres auditeurs sur des risques qu’il a détectés lors de son étude approfondie de la cible.

Ensuite, vos conseillers financiers, étant véritablement experts de l’acquisition ont une excellente compréhension, sans être des professionnels, des problématiques juridiques, fiscales, sociales… et pourront fidèlement mobiliser les informations remontées par les avocats et autres auditeurs dans le cadre de leur rapport et des négociations post-audit.

Enfin, votre conseiller financier est votre meilleur atout pour :

  • Négocier un prix à la baisse si les problèmes identifiés sont significatifs et insolubles après l’acquisition.
  • Mettre en place un plan de remédiation préacquisition sur des sujets critiques bloquants l’opération, qui bloqueront par ailleurs le financement bancaire.
  • Vous déconseiller objectivement le deal si les risques remontés lors des audits sont trop critiques et insolubles.
  • Laisser la main à votre conseil financier c’est donc la solution pour chiffrer, décider et éventuellement résoudre les risques selon le timing adéquate (pré ou post-acquisition).

Parlez-nous de votre projet

N’hésitez pas à prendre contact avec nous ! Remplissez ce formulaire et un de nos conseillers, vous répondrons sous 24 heures.

5/5
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Autres articles

laptops, meeting, businessmen-593296.jpg

Il peut être difficile de comprendre le fonctionnement de chaque type de financement et de trouver la bonne combinaison.

man, writing, laptop-2562325.jpg

Découvrez les aides fiscales, sociales ou financières qui sont accessibles aux repreneurs, en fonctions de leurs pertinences.

laptop, office, hand-3196481.jpg

Dans le cadre des travaux d’audits d’acquisition, l’audit financier et comptable est souvent le plus connu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.